L'Exile des Juifs Marocains, départ avec retour

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'Exile des Juifs Marocains, départ avec retour

Message par agerzam le Dim 10 Jan - 21:13

Voici le type de bus qui collectait les Jifs de la région de Tafraoute comme Tahala et ait ouafka dans les années 60 pour les convoyer vers casablanca puis par d'autres moyens vers Israél





HISTOIRE DES JUIFS DU MAROC.

Des centaines de communautés juives dispersées à travers tout le royaume ont vécu au Maroc.

Ces communautés se sont constituées durant plus de 2 000 ans d’une histoire mouvementée, qui a vu la l’ascension et le déclin de civilisations, de peuples et de royaumes.


La présence juive dans ce pays est intimement liée à son histoire. On en trouve la preuve dans la grande diversité des noms chez les juifs du Maroc, qui s’élèvent à plus de 1 400.

Ces noms ont de nombreuses origines géographiques et linguistiques et se sont formés sous l’influence des divers événements.


Ainsi, l’étude des noms portés par les juifs de Mogador que nous avons menée à l’aide de diverses sources n’est pas seulement intéressante du point de vue purement onomastique, mais aussi parce qu’elle permet de suivre le parcours de certaines migrations et les changements démographiques et sociaux au sein de la ville.


Dans le présent travail, nous avons collationné tous les noms patronymiques des membres de la communauté juive de Mogador depuis sa fondation en 1764 jusqu’à la fin de son existence après la création de l’État d’Israël.

Nous avons utilisé pour nos recherches diverses sources.

Elles nous ont permis d’identifier un échantillon de 4 670 Mogadoriens, sur une période de 200 ans.

La palette des noms que nous avons recensés provient de sources linguistiques différentes : l’hébreu, l’arabo-berbère, l’araméen, l’espagnol, le français et l’italien.

Les noms d’origine berbère et arabe sont les plus nombreux, comme dans le reste du pays. Cependant, ceux d’origine berbère dépassent à Mogador la moyenne des noms juifs des autres communautés, ce qui montre que de nombreux immigrants dans la ville venaient des régions berbérophones du Sud et de l’Atlas.

Pour les juifs séfarades, Mogador, bien que située géographiquement dans le sud du pays, constitue une exception.

Les descendants des expulsés d’Espagne étaient groupés dans le nord du pays. Mogador, avec son port commercial, a pourtant attiré un certain nombre d’entre eux qui s’y sont installés pour devenir des commerçants prospères.

benzaken.centerblog.net
remerciements
avatar
agerzam

Messages : 426
Réputation : 0
Date d'inscription : 28/11/2015
Age : 57

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Exile des Juifs Marocains, départ avec retour

Message par agerzam le Dim 10 Jan - 21:13







avatar
agerzam

Messages : 426
Réputation : 0
Date d'inscription : 28/11/2015
Age : 57

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum